Paru chez L’Harmattan et préfacé par Jean-Pierre Raffarin

Paru chez L’Harmattan et préfacé par Jean-Pierre Raffarin

Relier la Chine à l’ensemble du Continent Eurasien et à l’Afrique par des voies terrestres et maritimes : c’est le défi des Nouvelles Routes de la Soie que lance le président chinois XI Jinping. Ce projet, ou plutôt cet ensemble de projets, intéresse directement plus de 60 pays de l’Europe à l’Asie et à l’Afrique. Sa dimension africaine a servi en quelque sorte de terrain d’expérimentation dans une perspective de co-développement avec la Chine. Son ampleur financière dépasse déjà celle du Plan Marshall au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. Il est en phase avec le « rêve chinois » affirmé par XI Jinping de faire retrouver à la Chine la place éminente qu’elle a presque toujours occupée au cours des derniers millénaires. En France, les Nouvelles Routes de la Soie connaissent un regain d’intérêt. Une dynamique a été insufflée depuis le voyage en Chine du président français Emmanuel Macron du 8 au 10 janvier 2018. Il a manifesté son adhésion à l’Initiative la Ceinture et la Route (Belt and Road Initiative ou BRI) du président chinois Xi Jinping en commençant symboliquement son voyage en Chine par la visite de la ville de Xi’An. Cette ville située au centre de la Chine était en effet le point de départ des mythiques Routes de la Soie de l’histoire eurasiatique. Le voyage d’Emmanuel Macron en Chine va sans nul doute renforcer les relations franco-chinoises dans les domaines économique, commercial, industriel et culturel au niveau des espoirs qu’ils peuvent susciter, et sans doute au-delà. Le livre Le Big Bang des Nouvelles Routes de la Soie vient à point pour décrire en détail les projets, les enjeux...
Forum de Pékin sur la Formation Professionnelle

Forum de Pékin sur la Formation Professionnelle

Le projet de Haining a été présenté au Forum de la Formation professionnelle de Pékin, le 24 novembre 2017, présidé par Mme LIU Yandong,Vice Premier Ministre de la Chine, et par M. Jean-Yves LE DRIAN Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.   Près de Shanghai, une Zone Économique dédiée aux entreprises françaises, avec un Centre Franco-Chinois de Formation pour techniciens de l’industrie Le projet de coopération sino-français de Haining, intitulé Industrie, Formation et Recherche revêt une triple dimension : Industrielle, avec une zone économique de 33 hectares dédiée aux entreprises françaises, idéalement située à proximité immédiate de Hangzhou, Shanghai et Suzhou, dans la baie de Hangzhou ; cette zone est gérée par le groupe CaoHeJing, qui gère aussi les principales zones technologiques de Shanghai ; Formation continue et en alternance, avec le Centre franco-chinois de formation de techniciens et ouvriers supérieurs aux méthodes de l’industrie française, opéré avec le concours de l’UIMM (Union des Industries et Métiers de la Métallurgie) et de sa branche coopération et formation à l’international CODIFOR, en coopération avec l’Institut Technologique de Haining ; Recherche et innovation, au carrefour de l’industrie et de la formation, avec le soutien de l’Université Paris Nanterre (UPN). Energie7 International assure le pilotage et la coordination d’ensemble du projet. La zone économique est disponible. La première entreprise française à y implanter une filiale a signé dès septembre 2017. La première promotion du Centre franco-chinois de formation a commencé son cursus en septembre 2017. Le projet bénéficie du double label français « Industrie du Futur » et chinois « Made in China 2025 ».  ...
Feu vert pour le projet de Haining !

Feu vert pour le projet de Haining !

Près de Shanghai, une Zone Économique dédiée aux entreprises françaises, avec un Centre Franco-Chinois de Formation pour techniciens de l’industrie Le projet de coopération sino-français de Haining, intitulé « Industrie, Formation et Recherche »revêt une triple dimension : Industrielle, avec une zone économique de 33 hectares dédiée aux entreprises françaises, idéalement située à proximité immédiate de Hangzhou, Shanghai et Suzhou, dans la baie de Hangzhou ; cette zone est gérée par le groupe CaoHeJing, qui gère aussi les principales zones technologiques de Shanghai ; Formation continue et en alternance, avec le Centre franco-chinois de formation de techniciens et ouvriers supérieurs aux méthodes de l’industrie française, opéré avec le concours de l’UIMM (Union des Industries et Métiers de la Métallurgie) et de sa branche coopération et formation à l’international CODIFOR, en coopération avec l’Institut Technologique de Haining ; Recherche et innovation, au carrefour de l’industrie et de la formation, avec le soutien de l’Université Paris Nanterre (UPN). Energie7 International assure le pilotage et la coordination d’ensemble du projet. La zone économique est disponible. La première entreprise française à y implanter une filiale a signé dès septembre 2017. La première promotion du Centre franco-chinois de formation a commencé son cursus en septembre 2017. Le projet bénéficie du double label français « Industrie du Futur » et chinois « Made in China 2025 ». Il a été présenté au Forum de la Formation professionnelle de Pékin, le 24 novembre 2017, présidé par Mme LIU Yandong,Vice Premier Ministre de la Chine, et par M. Jean-Yves Le DRIAN Ministre de l’Europe et des Affaires...
Rencontre avec le Maire de Montluçon

Rencontre avec le Maire de Montluçon

À l’occasion d’une conférence sur l’interculturel dans les relations avec la Chine pour l’entreprise AMIS, Pierre DHOMPS a rencontré le Maire de Montluçon, Daniel DUGLÉRY (2e à partir de la gauche). Michel HUMBERT (au centre), conseiller au Yantai Central Investment Development Board en charge des investissements directs étrangers dans la région de Yantai, participait également à cette conférence. AMIS, sous-traitant de l’automobile représenté ici par son directeur général Éric BULLE (à droite) et Didier POBEAU (à gauche), a créé dans la région de Yantai (Chine, province du Shandong) une filiale avec le concours d’ENERGIE7 International et de Michel HUMBERT....